arpoma l'art par la musique
        samedi 22 juin 2024 - 14h37
menu / actu

liste / rep

atlas / rech

      VOIR et ECOUTER (535)     

MILLET (Jean-Francois), le souffle du vent 1873

TCHAIKOVSKI, lac des cygnes, final
date de publication: jeudi 21 octobre 2021

Qui sème le vent récolte la tempête

Osée, 8, 7


Jean-François MILLET - le souffle du vent 1873
Réputé humide et violent, le vent est associé à la fin de l’été. C'est le vent de la pluie et des tempêtes. Jamais arbre n’a plus vécu par ses racines, on peut expliquer ainsi ce qu’il y a de mystérieux dans le talent de Millet et pourquoi ce peintre puissant, qu’on traita tour à tour de réaliste ou de romantique, ne ressemble à personne.
"L’art ne vit que de passion, et on ne peut pas se passionner pour rien… Ce n’est pas tant les choses représentées qui font le beau que le besoin qu’on a eu de les représenter, et ce besoin lui-même a créé le degré de puissance avec lequel on les représente. Point d’atténuation dans les caractères. Quel est le plus beau d’un arbre droit ou d’un arbre tortu ? Celui qui est le mieux en situation. » Cela revient à dire que tous les sujets sont bons, pourvu que l’artiste qui les traite ait éprouvé l’impérieux besoin de les traiter" Jean Francois Millet

Illustration musicale: Piotr Illych TCHAIKOVSKI - Le lac des cygnes -final