arpoma l'art par la musique
        lundi 15 avril 2024 - 15h00
menu / actu

liste / rep

atlas / rech

        VOIR et ECOUTER (1)     

BERAUD (Jean), aparte d hommes

DVORAK, trio Dumky, 01 allegro
date de publication: jeudi 01 janvier 1970

Le Parisien adore qu’on lui dise que sa vie n’est pas une vie

Alain SCHIFRES - Les Parisiens


Jean BERAUD - aparté d'hommes
C'est l'un des principaux peintres de la vie parisienne de la Belle Époque. À travers une multitude de scènes de genre, il peint avec acuité, et parfois avec ironie, le milieu feutré de la bourgeoisie, les petits métiers, l'ambiance des cafés, les réunions publiques5, les scènes de la vie quotidienne des rues de Paris.

Illustration musicale: Anton DVORAK - trio Dumky pour piano vionon et violoncelle
Cette pièce, en plus d’être l’une des œuvres les plus connues du compositeur, est un excellent exemple de musique de chambre faisant fi de la forme sonate.
« Dumky », le pluriel de « dumka », est un terme introduit dans les langues slaves depuis l’ukrainien. À l’origine, il s’agit d’une forme diminutive du terme douma (doumi au pluriel), qui fait référence à la ballade épique, et plus précisément aux complaintes des personnages captifs1. Au xixe siècle, les compositeurs des autres pays slaves ont commencé à utiliser le terme douma pour qualifier des pièces musicales sombres et introspectives parsemées de mouvements légers et heureux