arpoma l'art par la musique
        lundi 15 avril 2024 - 15h34
menu / actu

liste / rep

atlas / rech

l'art par la musique

CROSS (Henri-Edmond), The Evening Air 1893
CONTE (Paolo), colleghi trascurati

La volupté, comme une fleur rare, demande les soins de la culture la plus ingénieuse

BALZAC - La Femme abandonnée

Henri-Edmond CROSS - The Evening Air 1893
Le peintre a choisi de représenter une fin d'après-midi, quand chaleur et lumière s'apaisent. Tout dans son oeuvre traduit la plénitude du moment représenté : la douceur des couleurs du soleil couchant, la composition harmonieuse où horizontales et verticales s'équilibrent, les figures aux attitudes suspendues dans le temps. Si le peintre reste fidèle à la technique néo-impressionniste du point, il se doit d'adapter cette dernière au grand format de sa composition. Il utilise dès lors une large touche rectangulaire qui, en créant une effet de mosaïque, renforce le caractère décoratif du tableau. Les ambitions décoratives de l'oeuvre, nouvelles chez l'artiste, tout comme l'ordonnance classique de la composition où les figures s'intègrent parfaitement dans un paysage idéal sont une filiation directe du Doux pays de Puvis de Chavannes aujourd'hui conservé au musée Bonnat à Bayonne.
Présentée à la IIIe exposition du groupe néo-impressionnistes puis au Salon des Indépendants de 1894, l'oeuvre fut ensuite offerte par le peintre à Signac. C'est dans la salle à manger de ce dernier, à La Hune, qu'Henri Matisse découvre l'oeuvre et s'en inspire à son tour dans Luxe, calme et volupté.

Illustration musicale: Paolo CONTE - colleghi trascurati 1990

Forse a quest'ora i colleghi scordati li ho gia'
chiusi nella toilette
a farsi belli, ma che follia...
delirio, agguato di nostalgia...
la piu' malinconica seta io affrontero'
con le mani piu' allegre che avro'
per raccontare a chi non lo sa, eh, eh...
quel che e' soltanto normalita'...

Ma, se capita, chissa', se capita,
un po' di giungla anche per me...
e loro ascoltano...? Chissa'
se ridono... e se capiscono il perche'...?

Cuochi ambulanti soffriggono la musica
la-la, la-la-la-la-la-la...
Bambola avvolta ne tulle, gia' messa via...
di tanti bei sogni la musa...
Ghibli che soffia dietro una porta chiusa...
ah, mi sento fradicio di magia...
Ma forse a quest'ora siam gia' fuori orario, pero...
un pedilivio mi faro'...
Ho qui un bel talco da miliardario...
la-la, la-la-la-la-la-la...