arpoma l'art par la musique
        vendredi 19 juillet 2024 - 10h13
menu / actu

liste / rep

atlas / rech

      VOIR et ECOUTER (286)     

LA TOUR (de), madeleine au miroir

BACH, passion st mathieu, erbarme dich
date de publication: dimanche 07 mars 2021

il y a toujours une bougie qui danse
Ainsi l’ombre où nous entrons est notre sommeil futur sans cesse raccourci

René CHAR - le rempart de brindilles


Georges De LATOUR - la madeleine au miroir 1640
La jeune femme est assise devant une table sur laquelle sont diposés quelques livres et un verre d’huile où brûle une mèche. Madeleine est en pleine méditation, le regard fixé sur la grande flamme qui éclaire son visage. Elle est pieds nus et tient de la main droite son menton et de la gauche, un crâne. Guérie des démons qui l’habitaient, Marie Madeleine médite sur la vie et sa fragilité, évoquée par le crâne et par la petite flamme éphémère et tremblante.

Illustration musicale: Jean-Sebastien BACH - Passion selon St Mathieu - Erbarme dich
Le passage choisi correspond aux larmes pleines de remords de Pierre, se rendant compte qu’il a renié Jésus par trois fois, comme celui-ci le lui avait annoncé.
"Aie Pitié devant mes larmes! Vois donc mon coeur et mes yeux qui pleurent amèrement devant toi ... " (Passion selon St Matthieu - Erbarme dich)