arpoma l'art par la musique
        lundi 15 avril 2024 - 15h08
menu / actu

liste / rep

atlas / rech

      VOIR et ECOUTER (1394)     

FRIEDRICH, contemplation

SCHUBERT, trio violon, piano, violoncelle
date de publication: lundi 29 juin 2020

La contemplation de la nature fait les poètes
la méditation de la destinée fait les penseurs

Victor HUGO


Caspar-David FRIEDRICH - le voyageur contemplant la mer de nuages
Au premier plan, un homme est debout sur un rocher en hauteur, le dos tourné au spectateur. Sa chevelure flotte dans le vent, il contemple un paysage brumeux. Selon M.E. Gorra, le regard du voyageur dans le brouillard représente une réflexion sur soi-même au sens où l'entendait Kant. Une autre critique énonce que le voyageur est une métaphore de l'avenir inconnu. Pour H. Gaßner, le personnage romantique, dont la vie est conçue comme un voyage, fait l'expérience de « l'incertitude et de l'abîme de son existence » et de son ancrage dans « un monde céleste au-delà de l'horizon ».

illustre musicale: Franz SCHUBERT - trio pour violon, piano et violoncelle
Dédié par Schubert « à ceux qui y prendront du plaisir », il est joué pour la première fois au Musikverein (Vienne) (« Maison de l’Union Musicale de Vienne ») le 26 décembre 18275, ainsi que lors de Schubertiades privées à Vienne en 1828 (année de sa disparition à l'age de 31 ans)