arpoma.com
(7 sur 652)   (liste)

l'art par la musique

◀◀         (7 sur 652)         ►►


























(grand format)   (taille reelle) (loupe: alt+cmd+8)
ANGELICO (Fra), couronnement de la vierge 1430 - HAENDEL, chandos anthem n10 The lord is my light
Fra ANGELICO - couronnement de la vierge
L'étude très poussée de la perspective comme la solidité plastique des figures témoignent de l'ascendant exercé par Masaccio sur le jeune Fra Angelico.
Agenouillée sur l'avant-dernière marche, la tête légèrement inclinée, la Vierge reçoit la couronne des mains de son fils, le Christ glorieux. Une cour céleste les entoure, formée d'anges musiciens et de saints. Au premier plan, de gauche à droite, on reconnaît : saint Louis de France à sa couronne fleurdelisée ; sainte Madeleine vêtue de rouge, les cheveux défaits tenant un vase à parfum ; sainte Catherine d'Alexandrie avec la roue de son martyre
Retable peint, peut-être à l'initiative de la famille Gaddi, pour un des autels du couvent San Domenico de Fiesole aux portes de Florence, dont Fra Angelico devint le prieur par la suite.

Illustr musicale: G.F. HAENDEL - chandos anthem n10 HWV 255 - The lord is my light en sol mineur 1718
La distribution est variée, les œuvres sont écrites pour solistes, chœur, cordes et quelques vents solistes. Elles amalgament des éléments d'origine éclectique : choral germanique, musique religieuse vénitienne, antienne dans la tradition de Purcell, sonate italienne. Haendel y emprunte à ses ouvrages antérieurs, et elles serviront à leur tour pour alimenter d'autres compositions. Certaines furent remaniées pour les musiciens de la Chapelle Royale.