arpoma.com - connaitre pour mieux comprendre - histoire arts culture actualite la culture en quelques clics
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
peinture / litterature / musique 1 - 2 / cinema / photographie / lieux / histoire / documentation /
◀◀     aleatoire     ►► 
page unique / kaleidoscope / liste /

Gulnara SAMOILOVA - 11 septembre



usa
Gulnara SAMOILOVA - 11 septembre ()

Sebastiao SALGADO - femme ethiopienne


Au-delà des différences de couleur, de langue, de culture et de possibilités, les sentiments et les réactions de chacun sont identiques. Les gens fuient les guerres pour échapper à la mort ; ils émigrent pour améliorer leur sort ; ils se forgent de nouvelles existences dans des pays étrangers : ils s'adaptent aux pires situations… ».
Cependant, depuis le début des années 2000, des journaux (dont le New York Times) et l'écrivain Susan Sontag critiquent les photographies de Salgado. Le photographe est accusé d'utiliser de manière cynique et commerciale la misère humaine, de rendre belles les situations dramatiques qu'il saisit au risque de leur faire perdre leur authenticité. Sontag s'interroge sur « l'inauthenticité du beau » dans l'œuvre de Salgado.
photographie, portugal, reportage,
portugal
Sebastiao SALGADO - femme ethiopienne (1984)

Joe ROSENTHAL - raising the flag on Iwo-Jima


Raising the Flag on Iwo Jima (en français, « Planté du drapeau sur Iwo Jima ») est une photographie mondialement célèbre prise le 23 février 1945 par le photographe américain Joe Rosenthal. Elle dépeint cinq marines américains et un soldat infirmier de la Navy hissant le drapeau des États-Unis sur le mont Suribachi, lors de la bataille sur l'île japonaise d'Iwo Jima durant la Seconde Guerre mondiale.
La photographie eut immédiatement un immense succès, et fut reproduite dans des centaines de publications. Plus tard, elle devint le seul cliché à remporter le prix Pulitzer de la photographie l'année même de sa publication. Considérée comme l'une des images les plus significatives de son époque, elle constitue également l'une des photographies les plus diffusées de tous les temps1. Des six hommes présents sur la photographie, trois (Franklin Sousley, Harlon Block et Michael Strank) n'ont pas survécu à la bataille ; les trois survivants (John Bradley, Rene Gagnon et Ira Hayes) sont devenus célèbres. La photographie fut plus tard utilisée par Felix de Weldon pour la sculpture du USMC War Memorial, situé à proximité du cimetière national d'Arlington, non loin de Washington, D.C..

Le 19 février 1945, dans la perspective stratégique de conquérir le Japon, les États-Unis envahissent Iwo Jima. L'île n'était pas à l'origine une cible, mais la chute relativement rapide des Philippines procure aux Américains une accalmie plus longue que prévue avant l'invasion prévue d'Okinawa. Iwo Jima est située à mi-chemin entre le Japon et les îles Mariannes, qui servent de base aux bombardiers américains. Elle est ainsi utilisée par les Japonais comme un poste d'interception contrôlée du sol leur permettant de surveiller et d'avertir par radio en cas de pénétration de bombardiers américains en territoire japonais. Les Américains, après la conquête de l'île, privent donc ces derniers de leur poste d'interception aérienne, et utilisent celui-ci comme piste d'atterrissage de secours pour les bombardiers endommagés, sauvant ainsi de nombreuses vies américaines
usa
Joe ROSENTHAL - raising the flag on Iwo-Jima (1945)

Willy RONIS - vigneron dans le bordelais



france
Willy RONIS - vigneron dans le bordelais ()

Arturo RODRIGUEZ - emigrants africains sur les plages de teneriffe


MADRID, lundi 8 mai 2006 (LatinReporters.com) - Quelque 5.000 depuis janvier, plus de 500 les trois derniers jours: des clandestins d'Afrique noire embarqués en Mauritanie ne cessent d'affluer aux îles Canaries sur des pirogues de pêche, les cayucos, qui jouent à la roulette russe avec les vagues de l'Atlantique dans un périple d'un millier de kilomètres.
La garde civile espagnole evoque 1.200 noyés en 45 jours.

Spectaculaire et dramatique, cette immigration maritime de Subsahariens est numériquement marginale en Espagne par rapport à l'immigration surtout aérienne et routière de Latino-Américains, de Marocains et de Roumains. Mais elle déborde les structures d'accueil de l'archipel canarien, que Madrid doit soulager par le transfert de la majorité des clandestins vers l'Espagne continentale.
espagne
Arturo RODRIGUEZ - emigrants africains sur les plages de teneriffe (2006)

Willy RIZZO - Marylin Monroe


J'ai le souvenir d'une grande gentillesse, d'une grande tendresse même. C'était une vraie actrice qui se transformait en poupée face à l'objectif. Imprécise dans les rendez-vous, indisciplinée dans les horaires, c'est sûr. Moi, j'ai mis trois jours pour avoir un rendez-vous sérieux. Elle était tellement adorable: «pardon, pardon, je suis en retard!». Mais quand je faisais des photos, elle était docile, pas du tout prétentieuse ou arrogante comme certaines stars auxquelles on a expliqué quel angle choisir, quel profil montrer, quelle lumière et quelle distance accepter. Au contraire, elle écoutait bien ce que je voulais savoir, ce que je voulais d'elle. Voilà ce qui était important avec elle. Comme avec Brigitte Bardot, d'ailleurs. Elles se ressemblaient beaucoup.

Willy Rizzo

Willy RIZZO - Marylin Monroe ()

Marc RIBOUD Marc - 'Zazou' le peintre en equilibre sur la tour eiffel


La photographie en noir et blanc du peintre de la tour Eiffel, publiée dans Life en 1953 est très célèbre ; « Zazou », le seau de peinture accroché en contrebas, danseur en équilibre sur la structure métallique, peint la Tour au-dessus d'un dégradé de Paris.
Les personnages solitaires sont fréquents dans l'œuvre de M. Riboud.
photographie, france, insolite,
france
Marc RIBOUD Marc - 'Zazou' le peintre en equilibre sur la tour eiffel (1953)

Man RAY - Kiki en pleurs


La photographie de Kiki en pleurs est connue dans le monde entier. Elle agit tel un réflexe surréaliste photogénique sorti du plus profond de l’inconscience humaine transformé avec les moyens techniques les plus simples mais dans une créativité intentionnelle et formidablement agaçante. L'oeil de Kiki visible en gros plan se fond avec les larmes de verre et les faux-cils en un tout à part. En bref: les oeuvres de Man Ray sont de très grands moments et font partie des clichés instantanés les plus grandioses de l’époque esthétique moderne.
usa
Man RAY - Kiki en pleurs ()

Jean-Francois RAUZIER - vedute


Virtuose des technologies numériques, Jean-François Rauzier a inventé le concept d'Hyperphoto en 2002, qui consiste à utiliser les multiples potentialités de la retouche sur ordinateur comme la duplication des images, la juxtaposition ou la torsion pour réinventer les volumes et les perspectives.
Chaque oeuvre nécessitant l'assemblage de plus d'un millier de photos de très haute définition, il s'agit aussi en amont d'un long travail d'observation, de prises de vues, de sélection et d'assemblage.
Les photos trafiquées de celui qui se définit désormais comme peintre virtuel, transfigurent le réel (toujours reconnaissable) et plongent le spectateur dans un univers onirique à la limite du fantastique.
france
Jean-Francois RAUZIER - vedute ()

Adam PRETTY - shanghai championnats du monde plongeon


World Press Photo 2011: Dans la catégorie Reportage sport, le second prix a été décerné au photographe australien Adam Pretty avec ce cliché qui présente plusieurs plongeurs lors de la 14e édition des Championnats du monde de natation à Shangai en Chine
australie
Adam PRETTY - shanghai championnats du monde plongeon (2011)

Francois PM - Rome, la Trinite des Monts



france 41.9061666667,12.4831666667
Francois PM - Rome, la Trinite des Monts ()

Philippe PLISSON - Belem


La dernière rencontre de Philip Plisson et du Belem date de 1996, date à laquelle a été édité l'ouvrage Le siècle du Belem avec les photographies en noir et blanc de Philip, sur un texte de Jean Noli. 11 ans après, à la demande de la fondation Belem, Philip Plisson a survolé le Belem au large de Lorient.

Il a retrouvé avec émotion l'une des dernières forteresses flottantes de la marine marchande de la fin du 19° siècle. Classé Monument Historique, véritable musée vivant, lieu de découverte, d'apprentissage et de solidarité, le Belem accueille tous ceux et toutes celles que passionnent les grands voiliers et la vie au large dans la tradition des marins long-courriers.
photographie, france, documentaire,

Philippe PLISSON - Belem (2007)

Vincent OHL - enfant d'afghanistan




Vincent OHL - enfant d'afghanistan ()

Niecephore NIEPCE - Point de vue du Gras, tout premier cliché réalisé à Saint-Loup-de-Varennes


Point de vue du Gras, tout premier cliché réalisé en 1826 ou 1827 à Saint-Loup-de-Varennes

Niecephore NIEPCE - Point de vue du Gras, tout premier cliché réalisé à Saint-Loup-de-Varennes (1826)

Elmut NEWTON - Marlene




Elmut NEWTON - Marlene ()

Charles NEGRE - le vampire de Notre-Dame



france
Charles NEGRE - le vampire de Notre-Dame (1853)

NADAR - Georges SAND


Nadar - George Sand, from Galerie Contemporaine, 1877. Woodburyrype. International Museum of Photography at George Eastman House, Rochester, N.Y

NADAR - Georges SAND (1877)

James NACHTWEY




James NACHTWEY ()

MONIER




MONIER ()

Georges MERILLON - veillee funebre au Kosovo


Cette photo a servi de base à Pascal Convert pour son oeuvre Veillée funèbre au Kosovo. Elle a été prise le 29 janvier 1990, presque dix ans avant la guerre du Kosovo (mars 98 - juin 99), après une fusillade qui a fait 4 morts et 32 blessés. Dans le rite kosovar, un décès donne lieu à 48 heures de lamentation.
Georges Mérillon a écrit sur le rouleau la légende suivante : Veillée funèbre au Kosovo autour du corps de XX tué lors d'une manifestation pour l'indépendance. Le magazine Time a d'abord refusé la photo, car il ne s'intéressait pas au Kosovo. L'image ne sera publiée qu'au printemps de 1990, en tout petit dans l'Express, puis peut-être dans le Figaro Magazine.
Des équipes de télévision étaient passées avant le photographe. Il a attendu que les spots soient retirés pour avoir une lumière plus normale (sans surexposition). Une partie de la photo est un peu dans l'obscurité. Il y avait, selon les souvenirs de Georges Mérillon, une sorte de buée. La lumière adoucissait tout. Pourtant les gens étaient dans un état de désespoir et de révolte.

Georges MERILLON - veillee funebre au Kosovo (1990)