arpoma.com - connaitre pour mieux comprendre - histoire arts culture actualite la culture en quelques clics
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
peinture / litterature / musique 1 - 2 / cinema / photographie / lieux / histoire / documentation /
ancien / tradition / slave / renaissance / baroque / classique / romantique / moderne / contemp.
ballet / oratorio / cantate / motet / messe / opera / com.musicale / spectacle
sop / haute-contre / tenor / choeur / clavier / piano / cordes / violoncelle / orgue / flute / harpe /

◀◀     aleatoire     ►► 
page unique / kaleidoscope / liste

Warning: getimagesize(../data/musique/@selection/scarlatti domenico - sonate en si m L449 anne queffelec.jpg) [function.getimagesize]: failed to open stream: No such file or directory in /public_html/arpoma/e-doc3.php on line 380

Domenico SCARLATTI - sonate en si m L449


classique piano www.youtube.com/embed/OlL0sP-aYh8

Warning: getimagesize(../data/musique/@selection/saint-saens - symphonie n3 - 4mt avec orgue.jpg) [function.getimagesize]: failed to open stream: No such file or directory in /public_html/arpoma/e-doc3.php on line 380

Camille SAINT-SAENS - symphonie n3 avec orgue - 4e Mouvement (Myung-Whun Chung)


1886 classique romantique symphonie orgue www.youtube.com/embed/V_2FKcorqqE
Giacchino ROSSINI - Petite Maesse solenelle - kyrie

Giacchino ROSSINI - Petite Maesse solenelle - kyrie

C'est à la demande du comte Alexis Pillet-Will, pour son épouse Louise, que Gioachino Rossini compose en 1863 dans sa maison de campagne de Passy, la Petite messe solennelle. Rossini a alors 71 ans et a officiellement pris sa retraite depuis 34 ans. Il adresse au « Créateur » une dédicace en forme de boutade :
« Bon Dieu. La voilà terminée cette pauvre petite messe. Est-ce bien de la musique sacrée que je viens de faire ou de la sacrée musique ? J'étais né pour l'opera buffa, tu le sais bien ! Peu de science, un peu de cœur, tout est là. Sois donc béni et accorde moi le Paradis. »
La Petite messe solennelle1 est une œuvre de musique sacrée (messe), à l'origine écrite pour quatre solistes, chœur mixte, deux pianos et un harmonium de Gioachino Rossini. Elle fut créée le 14 mars 1864 à Paris.
1863 classique romantique choeur piano www.youtube.com/embed/QF0UXo6amxE
W.A. MOZART - requiem (final) (dir Karajan

W.A. MOZART - requiem (final) (dir Karajan

DUCCIO di Buoninsegna (1255-1318) - Deposition
classique oratorio choeur www.youtube.com/embed/KWqvjDX1R6o
W.A. MOZART - requiem - et lux perpetua

W.A. MOZART - requiem - et lux perpetua

Paul KLEE - Glance Of A Landscape
classique oratorio choeur www.youtube.com/embed/w8qq8OFvGhI
W.A. MOZART - lacrimosa (requiem) (dir Karl Boehm)

W.A. MOZART - lacrimosa (requiem) (dir Karl Boehm)

(Lacrimosa dies illa = « Celui-là [sera] un jour de larmes »). Après deux mesures les sopranos du chœur commencent à progresser, tout d'abord de manière diatonique, en croches décousues (sur le texte resurget = « verra renaître »), puis legato et chromatique en un puissant crescendo. On arrive déjà au forte à la mesure 8 - et Mozart interrompt là le manuscrit. Sussmayr poursuit l'homophonie du chœur, qui aboutit à une citation du début du Requiem (aux sopranos) et termine sur une cadence « Amen » en deux accords. Quelques mesures de cette pièce sont citées dans le Requiem de Franz von Suppé que celui-ci admirait.

illustr. Mordecai ARDON - Sarah
classique oratorio choeur www.youtube.com/embed/G-kJVmEWWV8
W.A. MOZART - lux aeterna (Requiem)

W.A. MOZART - lux aeterna (Requiem)

La messe de Requiem en ré mineur (KV 626) de Wolfgang Amadeus Mozart, composée en 1791, est une oeuvre de la dernière année de la vie de Mozart, mais pas exactement la dernière œuvre du compositeur. Elle n'est de la main de Mozart que pour les deux tiers environ, la mort en ayant interrompu la composition. Elle reste néanmoins une de ses œuvres emblématiques. Sa veuve, Constance, pour pouvoir honorer malgré tout la commande et ne pas avoir à rembourser l'avance octroyée lors de la commande, d'une part, et réhabiliter la mémoire de son mari1 en vue d'obtenir une pension impériale d'autre part, demanda à Joseph Eybler, puis à Franz Xaver Süßmayr de terminer la partition. Le Requiem a suscité de nombreuses légendes, tant du fait des circonstances insolites de sa commande que de la difficulté à distinguer exactement ce qui était de la main de Mozart et ce qui ne l'était pas.
classique oratorio choeur www.youtube.com/embed/Egs4CZjOAmk
W.A. MOZART - requiem - ouverture (dir: Karajan)

W.A. MOZART - requiem - ouverture (dir: Karajan)

Malgré l'histoire complexe entourant son origine et sa publication, le Requiem est la première grande œuvre de musique sacrée de Mozart à être imprimée. Elle jouit d'une popularité constante à peine affectée par la conjoncture de sa réception. Les causes n'en sont pas purement musicales : les mythes et mystères autour de la mort de Mozart ont joué un bien grand rôle.
La messe de Requiem en ré mineur (KV 626) de Wolfgang Amadeus Mozart, composée en 1791, est la dernière œuvre du compositeur. Elle n'est de la main de Mozart que pour les deux tiers environ, la mort en ayant interrompu la composition. Elle reste néanmoins une de ses œuvres emblématiques. Sa veuve, Constance, pour pouvoir honorer malgré tout la commande et ne pas avoir à rembourser l'avance octroyée lors de la commande, d'une part, et réhabiliter la mémoire de son mari1 en vue d'obtenir une pension impériale d'autre part, demanda à Joseph Eybler, puis à Franz Xaver Süßmayr de terminer la partition2. Le Requiem a suscité de nombreuses légendes, tant du fait des circonstances insolites de sa commande que de la difficulté à distinguer exactement ce qui était de la main de Mozart et ce qui ne l'était pas.
classique oratorio choeur www.youtube.com/embed/ia8ceqIDSJw
MOZART - Grande Messe en ut m - kyrie

MOZART - Grande Messe en ut m - kyrie

La messe en ut mineur1, KV 427, (en allemand : Große Messe ) est une œuvre inachevée de Wolfgang Amadeus Mozart écrite en 1782 considérée comme une de ses œuvres majeures. Mozart la composa à Salzbourg, alors qu'il allait se marier avec Constanze Weber et que sa carrière de compositeur de musique sacrée auprès du prince-archevêque Colloredo était révolue ; il avait en effet promis à son père d'écrire une œuvre sacrée s'il parvenait à épouser Constanze, alors gravement malade. Cette messe fut directement influencée par l'art contrapuntique de Jean-Sébastien Bach.
classique messe choeur www.youtube.com/embed/yvcOGdTAfDs
MOZART - k491 cto piano n24 - 02 Larghetto (A.Brendel)

MOZART - k491 cto piano n24 - 02 Larghetto (A.Brendel)

Achevé le 24 mars 1786 à Vienne trois semaines après le 23e concerto pour piano K.4881auquel il est associé dans l'esprit de son auteur, sa couleur générale dramatique « exprime les épreuves et les combats que doit affronter l'homme pour maitriser cette vie et lui donner un sens ».
Le Concerto pour piano n° 24 en do mineur (K. 491) est un concerto pour piano du compositeur classique Wolfgang Amadeus Mozart.
La première représentation fut jouée le 7 avril 1786 au Burgtheater de Vienne.
Le manuscrit du concerto est conservé au Royal College of Music.
classique cto piano www.youtube.com/embed/CCFdSY9zfHo