arpoma.com - connaitre pour mieux comprendre - histoire arts culture actualite la culture en quelques clics
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
peinture / litterature / musique 1 - 2 / cinema / photographie / lieux / histoire / documentation /
sites : naturels / archeologiques / religieux / militaires / industriels / monuments / genie-civil / insolite

◀◀       aleatoire     ►► 
page unique / kaleidoscope / liste
Lyon Part-Dieu - le 'Crayon' : la Tour du Credit Lyonnais

Lyon Part-Dieu - le 'Crayon' : la Tour du Credit Lyonnais

Haut de 165 m, il s'agit du plus haut gratte-ciel français qui ne soit pas situé en Île-de-France. À sa livraison en 1977, il s'agissait du 4e plus haut bâtiment de France (et actuellement le 6e).
La tour du Crédit lyonnais est un gratte-ciel de bureaux situé dans le quartier de la Part-Dieu à Lyon, en France.
La tour du Crédit lyonnais possède une forme cylindrique. Son dernier étage est surmonté d'une pyramide de 23 m de haut qui a valu à la tour le surnom de « crayon ».
Les 7 derniers étages du bâtiment sont occupés par un hôtel dont l'exploitant actuel est Radisson (anciennement Le Méridien), les autres étages sont des bureaux.

L'hôtel du sommet possède un bar-restaurant panoramique situé au 32e étage, accessible par un ascenseur direct séparé de ceux qui mènent aux étages de bureaux. Au dessus, la tour est creuse sur ces dix derniers étages : les chambres de l'hôtel elles-mêmes sont situées autour d'un puits central qui diffuse la lumière provenant de la pyramide transparente située juste au dessus.

Selon les souhaits de l'architecte, le sommet de cette tour se situe sensiblement à la même hauteur que la basilique Notre-Dame de Fourvière.

Une webcam accessible au public est installée au sommet de la tour et permet d'obtenir une vue panoramique de la ville.
45.7610,4.8538 europe-o
Marseille - la Cite radieuse (Le Corbusier)

Marseille - la Cite radieuse (Le Corbusier)

Bâtie sous forme de barre sur pilotis (en forme de piètements évasés à l'aspect brutaliste) elle tente de concrétiser une nouvelle forme de cité, un village vertical appelé Unité d'habitation. L'unité d'habitation de Marseille, connue sous le nom de Cité radieuse mais que les Marseillais nomment familièrement la maison du fada, est une résidence édifiée entre 1945 et 1952 par Le Corbusier.
L'innovation que représentait cette construction a notamment eu pour conséquence de la voir affublée du surnom la maison du fada par certains habitants de Marseille car ils trouvaient que ce bâtiment n'était pas normal (pour eux). Aujourd'hui classée Monument historique par arrêté du 12 octobre 19951, la cité radieuse, immeuble expérimental dès son origine, est de plus en plus visitée par des touristes et ses logements exercent un nouvel attrait auprès d'une population de cadres et de professions intellectuelles.
43.2614,5.3963 europe-o
Millau - le viaduc

Millau - le viaduc

Le viaduc de Millau, pont à haubans franchissant la vallée du Tarn, dans le département de l'Aveyron, en France porte l’autoroute A75, il fait la jonction entre le Causse Rouge et le Causse du Larzac en franchissant une brèche de 2 460 mètres de longueur et de 270 mètres de profondeur au point le plus haut, dans un panorama de grande qualité et avec des vents susceptibles de souffler à plus de 200 km/h.
Maillon important de l’autoroute A75 permettant de relier Clermont-Ferrand à Béziers, ce projet a nécessité treize ans d'études techniques et financières. Les études ont commencé en 1987 et l’ouvrage a été inauguré le 17 décembre 2004, trois ans seulement après la pose de la première pierre. Conçu par Michel Virlogeux et ses équipes pour ce qui concerne le tracé et les principes de franchissement, l’ouvrage a été dessiné par l’architecte Norman Foster. D’un coût de 320 millions d’euros, il a été financé et réalisé par le groupe Eiffage dans le cadre d’une concession, la première de ce type, par sa durée de 75 ans.

44.0841,3.0219 europe-o
Monaco - le rocher

Monaco - le rocher

Cet État occupait en 2005 une superficie de 1,974 km²5 et occupe aujourd'hui 2,02 km²6, ce qui en fait le deuxième plus petit État indépendant du monde (le premier étant le Vatican). Lors du dernier recensement de 2008, Monaco comptait 31 109 habitants7. Ce chiffre total est révisé en fin de chaque année par estimation sur un recensement partiel et des données relatives aux immigrations et acquisitions de nationalité, et pour le 31 décembre 2011 la population totale officielle a été actualisée à 36 3714 habitants sur ses 202 hectares ; avec 18 005 habitants au km2, c’est le pays le plus densément peuplé au monde.

43.7313,7.4244 europe-o
Chamonix - le Mont-Blanc

Chamonix - le Mont-Blanc

Le mont Blanc (en italien monte Bianco), dans le massif du Mont-Blanc, entre le département de la Haute-Savoie (France) et la vallée d'Aoste (Italie), objet d'un litige entre les deux pays, est le point culminant de la chaîne des Alpes. Avec une altitude de 4 810,90 mètres[1], il est le plus haut sommet d'Europe occidentale et le cinquième sur le plan continental en considérant les montagnes du Caucase, et il offre un large panorama.
De nombreux itinéraires populaires permettent de le gravir avec une préparation sérieuse, tout en pensant à respecter ce milieu fragile.
Le sommet a depuis plusieurs siècles représenté un objectif pour toutes sortes d'aventuriers, en commençant par sa première ascension en 1786, mais aussi un objet de fascination dans les œuvres culturelles.
Le mont Blanc s'élève au cœur du massif du Mont-Blanc et constitue le point culminant de la chaîne des Alpes. C'est également le plus haut sommet d'Europe occidentale, ce qui lui vaut le surnom de Toit de l'Europe. Il se situe à cheval entre la France et l'Italie, au sud de Chamonix (département de la Haute-Savoie, 200 kilomètres à l'est de Lyon) et au nord-ouest de Courmayeur (vallée d'Aoste, 150 kilomètres au nord-ouest de Turin).
Il domine les fameuses aiguille du Midi au nord et Grandes Jorasses au nord-est, et alimente directement le glacier des Bossons vers la vallée de l'Arve[3].

45.8329,6.8645 europe-o
Mont Saint Michel

Mont Saint Michel

Le Mont-Saint-Michel tire son nom d’un îlot rocheux consacré à saint Michel où s’élève aujourd’hui l’abbaye du Mont-Saint-Michel.
L’architecture du Mont-Saint-Michel et sa baie en font le site touristique le plus fréquenté de Normandie et le deuxième de France (après l'Île-de-France) avec plus de 3 000 000 de visiteurs chaque année (3 250 000 en 20063). Une statue de saint Michel placée au sommet de l’église abbatiale culmine à 170 mètres au-dessus du rivage. Élément majeur, l'abbaye et ses dépendances sont classées au titre des monuments historiques par la liste de 18624 (60 autres constructions étant protégées par la suite) ; la commune et la baie figurant depuis 19796 sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.
En 2009, la commune comptait 44 habitants. Ses habitants sont appelés les Montois.
Les Fraternités monastiques de Jérusalem sont présentes depuis 2001 au Mont, ce qui fait resurgir son caractère religieux.
48.6361,-1.5111 europe-o
Nancy - Place Stanislas

Nancy - Place Stanislas

Nancy, résidence temporaire d'un roi sans royaume devenu duc de Lorraine, Stanislas Leszczynski, est paradoxalement l'exemple le plus ancien et le plus typique d'une capitale moderne où un monarque éclairé se montre soucieux d'utilité publique. Réalisé de 1752 à 1756 par une équipe brillante sous la direction de l'architecte Héré, le projet, d'une grande cohérence, s'est concrétisé dans une parfaite réussite monumentale qui allie la recherche du prestige et de l'exaltation du souverain au souci de la fonctionnalité.


48.6936,6.1833 europe-o
nice-cote d azur - panorama cotier

nice-cote d azur - panorama cotier

La Côte d’Azur couvre le littoral des départements du Var et des Alpes-Maritimes. Elle est encadrée au nord par les Alpes du Sud dont certains sommets dominent la mer de près de 3 000 mètres.
Les constructions ont largement bétonné le littoral oriental du département des Alpes-Maritimes. La forte urbanisation du littoral azuréen dans les années d’après-guerre a été qualifié d’ « erreur majeure » , l'arrière-pays étant plus souvent préservé aussi bien dans le Var que dans les Alpes-Maritimes.
43.6633,7.1944 europe-o
Nimes - pont du gard

Nimes - pont du gard

Le pont du Gard est un pont-aqueduc romain à trois niveaux, situé entre Uzès et Nîmes, dans le département du Gard (France). Il enjambe le Gardon, ou Gard. Probablement bâti dans la première moitié du ier siècle, il assurait la continuité de l'aqueduc romain qui conduisait l’eau d’Uzès à Nîmes. Les dernières recherches montreraient que son fonctionnement cessa au début du vie siècle.
Au Moyen Âge, les piles du second étage furent échancrées et l'ouvrage fut utilisé comme pont routier. L'architecture exceptionnelle du pont du Gard attira l'attention dès le xvie siècle, qui dès lors bénéficia de restaurations régulières destinées à préserver son intégrité. Un pont routier lui fut accolé en 1743-1747. Plus haut pont-aqueduc connu du monde romain, il a été classé monument historique en 18401 et inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco en décembre 19852. Le site a fait l'objet d'importants aménagements en 2000.

43.9473,4.5351 europe-o
Nohant - la maison de Georges Sand

Nohant - la maison de Georges Sand

Nohant est plus qu'une maison dans laquelle George Sand a longtemps vécu : il s'agit de sa maison de famille. C'est la grand-mère de George Sand, Mme Dupin de Francueil, qui a acheté en 1793 ce petit château. Elle y fit des modifications en attachant une importance particulière au vaste parc qui entoure la demeure et ses dépendances. La jeune George Sand, de son vrai nom Aurore Dupin, y passa son enfance et son adolescence. A l'âge adulte, elle resta profondément liée à sa terre et revint y vivre fréquemment si bien qu'elle devint pour les villageois la bonne dame de Nohant. Elle y tint d'ailleurs salon en y invitant ses amis artistes comme Liszt, Balzac, Chopin et Flaubert. Delacroix y installa même son atelier durant un temps.
46.625442,1.975901 europe-o