arpoma.com - connaitre pour mieux comprendre - histoire arts culture actualite la culture en quelques clics
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
peinture / litterature / musique 1 - 2 / cinema / photographie / lieux / histoire / documentation /
sites : naturels / archeologiques / religieux / militaires / industriels / monuments / genie-civil / insolite

◀◀       aleatoire     ►► 
page unique / kaleidoscope / liste
Briancon - la citadelle Vauban

Briancon - la citadelle Vauban

Les fortifications de Vauban (l'enceinte de la ville, les forts des Salettes, des Trois Têtes, du Randouillet, l'ouvrage de la communication Y et le pont d'Asfeld) sont inscrites sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis le 7 juillet 2008 aux côtés des onze autres sites du Réseau des sites majeurs de Vauban.

44.8994,6.6441 europe-o
aiguille du Dru

aiguille du Dru

Aiguille du Dru. Sommet des Alpes françaises (Haute-Savoie), dans le massif du Mont-Blanc, dans le groupe de l'aiguille Verte ; 3 754 m.
Elle présente deux sommets voisins, le Petit Dru (3 733 m) et le Grand Dru (3 754 m), séparés par la brèche des Drus. La paroi, subverticale, fait près de 1 000 m de commandement.
Le Grand Dru a été conquis par C. T. Dent, V. W. Hartley, A. Burgener et K. Maurer en 1878, et le Petit Dru par J. E. Charlet-Straton, P. Payot et F. Folliguet en 1879. La première traversée des Drus, dans le sens Petit Dru-Grand Dru (course devenue classique) a été effectuée par E. Fontaine, Joseph et Jean Ravanel en 1901. Par la suite, chacune des grandes premières accomplies sur les flancs de la pyramide granitique du Dru marqua une étape dans l'histoire de l'alpinisme : face nord par P. Allain et R. Leininger (1935), face ouest par L. Berardini, A. Dagory, G. Magnone, M. Laîné (1952), éperon sud-ouest (ou pilier Bonatti) par Walter Bonatti, en solitaire, après six jours d'efforts (1955), directe « américaine » de la face ouest par G. Hemming et R. Robbins (1962), grand couloir nord-est par W. Cecchinel et C. Jager (1973).
Le pilier Bonatti s'est écoulé en juin 2005, avec un volume de roches supérieur à 250 000 m3.

45.8433,6.9074 europe-o
le nouveau refuge du dome du gouter

le nouveau refuge du dome du gouter

La construction d'un nouveau refuge du Gouter a commencé en juin 2010. Il a une capacité de 120 places, capacité volontairement limitée afin de maîtriser la sur-fréquentation de la voie normale du mont Blanc. En effet, il se trouve dans un espace protégé où toute forme de camping y compris le bivouac est interdite. Le refuge sera situé à 300 mètres au sud-est de l'ancien refuge.
45.8511,6.8304 europe-o
Le refuge Vallot

Le refuge Vallot

Le refuge Vallot, aussi appelé cabane Vallot ou abri Vallot est un refuge situé sur la voie normale du mont Blanc, au pied de l'arête des Bosses sur la commune de Saint-Gervais-les-Bains, dans les Alpes, à l'altitude de 4 362 mètres.
Ce refuge ne faisait qu'un avec un observatoire mais, par la suite, a été dissocié et on trouve donc désormais à quelques mètres l'un en dessous de l'autre l'observatoire Vallot, pour les scientifiques, et le refuge Vallot, pour les alpinistes.
45.8394,6.8523 europe-o
Saint Martin de Ré

Saint Martin de Ré


46.20365127317635, -1.3649872655944395 europe-o
Brest - Ile longue - base des sous-marins francais

Brest - Ile longue - base des sous-marins francais

L’île Longue, en breton Enez Hir, est une presqu'île bretonne située dans la rade de Brest qui sert de base à la Marine nationale française pour ses sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (SNLE).
En 1965, lors de sa visite inaugurale à l'École navale, le général de Gaulle décide de faire de l'île Longue, presqu'île voisine, la base opérationnelle des sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) français.
Le choix s'est porté sur ce lieu, à la fois proche des installations militaires de Brest mais suffisamment éloigné pour limiter l'impact en cas d'accident, et facile à contrôler, de par sa configuration en presqu'île.
Commencés en 1967, les travaux vont durer cinq ans. Ce chantier, gigantesque, va remodeler en profondeur l'aspect de la presqu'île : élargissement de l'isthme, construction de terres-pleins sur l'ensemble de son périmètre (la presqu'île gagne 30ha, pour atteindre 123,9ha), creusement de deux bassins de radoub, d'ateliers et de bâtiments annexes, clôture et système de surveillance…

La masse de béton à couler est telle qu'il est envisagé d'utiliser à cette occasion la ligne ferroviaire entre Châteaulin et Le Fret du Réseau breton mais cette solution ne fut pas retenue.
En 1972, le premier SNLE français, Le Redoutable, part en patrouille. Depuis lors, l'île Longue est la base opérationnelle de la force océanique stratégique française (FOST).

À ce titre, l'île Longue assure la maintenance des sous-marins entre deux patrouilles et l'entreposage des éléments nucléaires (têtes des missiles, combustible des réacteurs) associés. La pyrotechnie « annexe » de Guenvénez, située à 4km, accueille les corps des missiles nucléaires et les missiles classiques, mais est libre de toute matière nucléaire.
L'île Longue subit en 2006 d'importants travaux de préparation à l'accueil du futur missile MSBS M-51.
Au cours de l'année 2005, une polémique a éclaté au sujet de cette zone et de Google Earth. En effet, sur ce site Internet il est possible de visualiser des images satellite de bonne qualité de cette zone sensible. Cependant, la prise de photos est interdite par les autorités depuis les côtes environnantes (arrêté préfectoral (en pdf) : [1]).

48.3079,-4.5047 europe-o
Plouézoc'h - structure megalithique: le Cairn de Barnenez

Plouézoc'h - structure megalithique: le Cairn de Barnenez

Plus ancien que les pyramides d'Egypte, cette structure mégalithiques à été construite il y a de cela 6000 ans.
Long de 72 m, cette construction est l'un des vestiges anciens le mieu conservé au monde.

le cairn (gros tumulus) de Barnenez constitue l’une des premières traces, en Europe, de construction en matériaux durables. Ce gigantesque mégalithe remonte au Néolithique, période qui correspond à l’apparition de la pierre polie, de l’élevage et de l’agriculture en Europe.
Au sommet d’une colline du bord de la Manche, cette curieuse construction du fond des âges se caractérise par son aspect allongé et par son ancienneté, puisqu’il date de 4 500 à 3 500 ans avant J.-C. Ses longs couloirs qui mènent à des chambres funéraires peuvent être interprétés comme des espaces funéraires ou des lieux d’initiation.
Ce monument intrigue par son envergure : 72 mètres de long pour environ 20 à 25 mètres de large, selon les endroits, et 9 mètres de hauteur. L’ensemble de ces pierres équivaut, en volume, à 6 500 à 7 000 mètres cubes et à un poids de 12 à 14 000 tonnes.
Il regroupe en réalité deux cairns juxtaposés, sauvés in extremis de la destruction en 1955. La pierre est décorée d’idoles en écusson, de signes gravés en forme de V et de haches piquetées. Ce monument a également livré de nombreux silex, des tessons de poteries et des haches polies.

48.6676,-3.8586 europe-o
Brest - Ile longue - base des sous-marins francais

Brest - Ile longue - base des sous-marins francais

L’île Longue, en breton Enez Hir, est une presqu'île bretonne située dans la rade de Brest qui sert de base à la Marine nationale française pour ses sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (SNLE).
En 1965, lors de sa visite inaugurale à l'École navale, le général de Gaulle décide de faire de l'île Longue, presqu'île voisine, la base opérationnelle des sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) français.
Le choix s'est porté sur ce lieu, à la fois proche des installations militaires de Brest mais suffisamment éloigné pour limiter l'impact en cas d'accident, et facile à contrôler, de par sa configuration en presqu'île.
Commencés en 1967, les travaux vont durer cinq ans. Ce chantier, gigantesque, va remodeler en profondeur l'aspect de la presqu'île : élargissement de l'isthme, construction de terres-pleins sur l'ensemble de son périmètre (la presqu'île gagne 30ha, pour atteindre 123,9ha), creusement de deux bassins de radoub, d'ateliers et de bâtiments annexes, clôture et système de surveillance…

La masse de béton à couler est telle qu'il est envisagé d'utiliser à cette occasion la ligne ferroviaire entre Châteaulin et Le Fret du Réseau breton mais cette solution ne fut pas retenue.
En 1972, le premier SNLE français, Le Redoutable, part en patrouille. Depuis lors, l'île Longue est la base opérationnelle de la force océanique stratégique française (FOST).

À ce titre, l'île Longue assure la maintenance des sous-marins entre deux patrouilles et l'entreposage des éléments nucléaires (têtes des missiles, combustible des réacteurs) associés. La pyrotechnie « annexe » de Guenvénez, située à 4km, accueille les corps des missiles nucléaires et les missiles classiques, mais est libre de toute matière nucléaire.
L'île Longue subit en 2006 d'importants travaux de préparation à l'accueil du futur missile MSBS M-51.
Au cours de l'année 2005, une polémique a éclaté au sujet de cette zone et de Google Earth. En effet, sur ce site Internet il est possible de visualiser des images satellite de bonne qualité de cette zone sensible. Cependant, la prise de photos est interdite par les autorités depuis les côtes environnantes (arrêté préfectoral (en pdf) : [1]).

48.3079,-4.5047 europe-o
Iles des Glenans

Iles des Glenans

L'archipel des Glénan ou îles de Glénan, localement appelé « les Glénan » est un archipel breton situé à environ 10 milles marins au sud de Fouesnant, dans le Finistère. L'école de voile « Les Glénans », implantée sur le site depuis 1947, se réserve l'orthographe avec un « s » final au moyen d'une marque commerciale.
47.72309861218634,-4.000785014241037 europe-o
phare de la jument

phare de la jument

Le phare a été construit à l'entrée des courants violents du Fromveur, où de nombreux naufrages eurent lieu : entre 1888 et 1904, trente et un navires sont perdus dans cette zone.
Le phare de la Jument est devenu mondialement célèbre grâce à une série de sept clichés spectaculaires réalisés par le photographe Jean Guichard le 21 décembre 1989, montrant le phare dans la tempête balayé par une vague déferlante alors que son gardien, Théodore Malgorn, se tient sur le pas de la porte
48.422408,-5.134089 europe-o