arpoma.com - connaitre pour mieux comprendre - histoire arts culture actualite la culture en quelques clics
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
peinture / litterature / musique 1 - 2 / cinema / photographie / lieux / histoire / documentation /
drame / comedie / serie tv / science fiction / science fiction /

◀◀     aleatoire     ►► 
page unique / kaleidoscope / liste
Xavier DOLAN - Mommy

Xavier DOLAN - Mommy

Diane, quinquagénaire un brin vulgaire élève seule son fils, un ado atteint de TDAH -Trouble Déficit de l’Attention Hyperactivité. Aidée par une voisine mal dans sa peau (Suzanne Clément, autre fidèle), elle va tout tenter pour ne pas renvoyer Steve dans une unité médicale spécialisée.
2014 www.youtube.com/embed/2VFUrRzys3E
Billy WILDER - sept ans de reflexion

Billy WILDER - sept ans de reflexion

Richard Sherman rentre chez lui et fait la connaissance d'une jeune femme à la beauté insensée, modèle dans la publicité, qui a emménagé dans l'appartement des voisins du dessus. Non, il ne cédera pas à la tentation, se répète-t-il. Richard est un homme à l'imagination galopante et conçoit ainsi plein de scénarios, par exemple pour révéler à sa femme son pouvoir de séduction ou pour charmer sa nouvelle voisine. Grâce à cette fantaisie d'esprit, il se donne aussi de bonnes raisons d'agir. De fil en aiguille, d'un premier rendez-vous au suivant, une relation avec l'irrésistible starlette peut s'engager.
Sept ans de réflexion (The Seven Year Itch) est un film américain de Billy Wilder sorti en 1955.

1955 www.youtube.com/embed/KHS7uHAOmnc
Billy WILDER - certains l'aiment chaud

Billy WILDER - certains l'aiment chaud

Nous ne pouvons pas nous marier. – Pourquoi pas ? – Ben, premièrement parce que je ne suis pas une vraie blonde. – M'est égal... – Je fume. Je fume tout le temps. – Je m'en fiche. – Je traîne un horrible passé. Je viens de vivre trois ans avec un joueur de saxophone. – Je te pardonne. – Je ne peux pas avoir d'enfants. – On peut en adopter. – Tu ne comprends pas, Osgood, je suis un homme ! – Eh bien... personne n'est parfait ! )

Certains l'aiment chaud (Some Like it Hot) est un film américain de Billy Wilder sorti en 1959.
Il est classé premier par l'AFI dans la liste des films américains les plus drôles du xxe siècle, devant Tootsie et Dr Folamour.
1959 www.youtube.com/embed/2qjOwr6JjJ4
Wim WENDERS - les ailes du desir

Wim WENDERS - les ailes du desir

Les Ailes du désir (Der Himmel über Berlin) est un film franco-allemand réalisé par Wim Wenders, sorti en 1987, sur un scénario de Wim Wenders et de l'écrivain Peter Handke. Il a reçu le Prix de la mise en scène au Festival de Cannes 1987.
À Berlin, avant la chute du mur, les anges Cassiel et Damiel veillent sur les humains et recueillent depuis des siècles leurs monologues intérieurs et tout ce qui chez eux traduit une recherche de sens et de beauté. Ils ne voient le monde qu'en noir et blanc, et ne peuvent qu’assister aux événements, sans rien sentir, goûter, toucher. Ils ont vu le début de la lumière, des rivières, des animaux. Quand le premier homme est apparu, ils ont découvert avec lui le rire, la parole, la guerre. Damiel, qui a toujours ressenti le désir de porter à son tour la condition humaine, est si touché par Marion la trapéziste, si séduit par son âme et sa grâce qu’il décide finalement de devenir humain et, par conséquent, mortel.
1987 www.youtube.com/embed/deFSC741coQ

Warning: getimagesize(../data/cinema/@selection/vadim - et dieu crea la femme.jpg) [function.getimagesize]: failed to open stream: No such file or directory in /public_html/arpoma/e-doc3.php on line 380
Wim WENDERS - les ailes du desir

Roger VADIM - Et Dieu créa la femme

Les Ailes du désir (Der Himmel über Berlin) est un film franco-allemand réalisé par Wim Wenders, sorti en 1987, sur un scénario de Wim Wenders et de l'écrivain Peter Handke. Il a reçu le Prix de la mise en scène au Festival de Cannes 1987.
À Berlin, avant la chute du mur, les anges Cassiel et Damiel veillent sur les humains et recueillent depuis des siècles leurs monologues intérieurs et tout ce qui chez eux traduit une recherche de sens et de beauté. Ils ne voient le monde qu'en noir et blanc, et ne peuvent qu’assister aux événements, sans rien sentir, goûter, toucher. Ils ont vu le début de la lumière, des rivières, des animaux. Quand le premier homme est apparu, ils ont découvert avec lui le rire, la parole, la guerre. Damiel, qui a toujours ressenti le désir de porter à son tour la condition humaine, est si touché par Marion la trapéziste, si séduit par son âme et sa grâce qu’il décide finalement de devenir humain et, par conséquent, mortel.
0000 www.youtube.com/embed/s3sCVUYa6SI
Giuseppe TORNATORE - cinema paradiso

Giuseppe TORNATORE - cinema paradiso

À Rome, à la fin des années 1980, Salvatore, cinéaste en vogue, vient d'apprendre la mort de son vieil ami Alfredo. Avec le souvenir d'Alfredo, c'est toute son enfance qui remonte à la surface : son village natal, en Sicile, quand on l'appelait Totò et qu'il partageait son temps libre entre l'église (où il était enfant de chœur) et la salle de cinéma paroissiale, où régnait Alfredo, le projectionniste qui, au travers des films qu'il projetait, lui apprenait la vie.

Cinema Paradiso (Nuovo cinema Paradiso) est un film italien réalisé par Giuseppe Tornatore, sorti en 1989.
www.youtube.com/embed/wEFugVbzsSo
Tom HOOPER - le discours d'un roi

Tom HOOPER - le discours d'un roi

Dans les années 1930, au Royaume-Uni, le prince Albert, deuxième fils du roi George V, vit un grave problème de bégaiement. L'abdication de son frère aîné Édouard VIII l'oblige à monter sur le trône sous le nom de George VI. Or le roi doit s'exprimer en public. Sur l'insistance de sa femme, il rencontre Lionel Logue, orthophoniste australien aux méthodes peu orthodoxes. Malgré les réticences du prince, la méthode de Logue fonctionne. Albert doit surmonter ses difficultés de langage pour prononcer, en septembre 1939, le discours radiophonique1 d'entrée du Royaume-Uni dans la guerre contre l'Allemagne lors de la Seconde Guerre mondiale.

Le Discours d’un roi ou Le Discours du roi au Québec (The King’s Speech) est un drame historique britannique réalisé par Tom Hooper, sorti en 2010.
2010 www.youtube.com/embed/xvj6LAUOIf8
Eric TOLEDANO & Olivier NAKACHE - Intouchables

Eric TOLEDANO & Olivier NAKACHE - Intouchables

A la suite d’un accident de parapente, Philippe, riche aristocrate, engage comme aide à domicile Driss, un jeune de banlieue tout juste sorti de prison. Bref la personne la moins adaptée pour le job. Ensemble ils vont faire cohabiter Vivaldi et Earth Wind and Fire, le verbe et la vanne, les costumes et les bas de survêtement… Deux univers vont se télescoper, s’apprivoiser, pour donner naissance à une amitié aussi dingue, drôle et forte qu’inattendue, une relation unique qui fera des étincelles et qui les rendra… Intouchables.

L'incroyable aventure de "Intouchables", irrésistible duo d'acteurs entre François Cluzet, tétraplégique, et Omar Sy, révélation de l'année 2011 en nounou canaille, avait démarré dès Cannes, huit minutes (le film était loin d'être terminé) avaient suffi pour séduire les acheteurs internationaux. Mais c'est au festival d'Angoulême fin août, où il était présenté pour la première fois au public, que le phénomène est apparu : il avait fallu rajouter des projections quotidiennes aux deux initialement prévues pour satisfaire la demande.

Le film "Intouchables" a dépassé "La Grande Vadrouille", restée pendant 41 ans l'étalon or du box-office français, devenant ainsi le deuxième succès cinématographique français depuis la guerre derrière les "Ch'tis", selon Gaumont, son distributeur.
La comédie d'Eric Toledano et Olivier Nakache, avec Omar Sy et François Cluzet en fauteuil roulant, sortie en salles début novembre, avait déjà totalisé samedi soir 17 210 000 entrées, permettant à la Gaumont d'affirmer que le record était battu dimanche dès la séance de 14 heures. "La Grande Vadrouille", avec Bourvil et Louis de Funès. Après avoir tenu le record pendant 41 ans, la comédie avait été détrônée en 2007 par la déferlante "Bienvenue chez les Ch'tis", encore hors d'atteinte avec plus de 20,6 millions de tickets.
2011 www.youtube.com/embed/cXu2MhWYUuE
Tex AVERY - le petit chaperon rural

Tex AVERY - le petit chaperon rural

On peut voir tout le style de Tex Avery dans une des scènes célèbres qu'il a imaginée apparaissant d'abord dans Red Hot Riding Hood, transposition de l'histoire du Petit Chaperon rouge. L'histoire commence comme un conte normal, puis embraie sur une révolte du loup qui prend à partie l'équipe des scénaristes, jugeant la situation trop conventionnelle ; il est rejoint dans sa protestation par les deux autres personnages, à la suite de quoi le conte recommence en version rénovée : le petit chaperon rouge est ici une femme sexy qui rend fou de désir le loup, qui craque complètement : il siffle, hurle, a les yeux qui lui sortent de la tête (littéralement), la langue qui tombe sur la table… Cette scène sera répétée dans d'autres cartoons d'Avery, puis pastichée par la suite
1930 www.youtube.com/embed/IXcWQrhzlMU
Jacque TATI - mon oncle

Jacque TATI - mon oncle

Monsieur Arpel, riche industriel et fier de sa maison futuriste bardée de gadgets technologiques à l'utilité improbable, veut éviter que son beau-frère, M. Hulot, personnage rêveur et bohème, n'influence son fils. Il va essayer de lui confier un emploi dans son usine avant de l'éloigner.
Mon oncle est un film français réalisé par Jacques Tati, tourné en 1956 et 1957 et sorti en 1958.
Le film oppose le Paris traditionnel, tel qu'il existait encore au début des années 1950 à un monde en train d'émerger — où le paraître prend une place qu'on peut juger excessive : M. Arpel réprimande sa femme de faire fonctionner la fontaine de leur jardin au moment où il rentre chez lui (« ce n'est pas la peine, voyons, c'est moi ! »), et où l'on aseptise jusqu'aux tartines de pain. Plus tard, Arpel s'indigne de ce que Hulot ait finalement réussi à s'assoupir dans un canapé particulièrement inconfortable… en le plaçant sur sa tranche.
1958 www.youtube.com/embed/Y_eVHsyrQLg