[page precedente]  [retour menu]   [actualiser]   [rechercher]   [repertoires]   

0785-mosquee cordoue

0785-mosquee cordoue
(taille reelle)
Début de la construction de la Grande Mosquée de Cordoue ()

La mosquée-cathédrale de Cordoue, également connue sous son ancien nom de grande mosquée de Cordoue (Mezquita de Córdoba), est un ancien temple romain qui devint église puis mosquée, et dans laquelle fut ensuite érigée une cathédrale. C'est un monument majeur de l'architecture islamique, témoin de la présence musulmane en Espagne du viiie au xve siècle. Elle est connue dans le monde entier pour être le monument le plus accompli de l'art des Omeyyades de Cordoue. Convertie en église au xiiie siècle après la Reconquista par le roi Ferdinand III de Castille, elle est depuis lors l'église cathédrale du diocèse de Cordoue en Espagne.

Les premières traces de l'histoire de la mosquée de Cordoue apparaissent dans les écrits transmis par Rhazès qui rapporte qu'à l'origine les musulmans passèrent en 714 un accord avec les Wisigoths de Cordoue pour prendre la moitié de leur plus grande église située à l'intérieur de la ville. C'est l'église Saint-Vincent qui est choisie. Par la suite, toutes les églises hormis celle attenant à la mosquée seront détruites . La construction de la mosquée de Cordoue débute près de trente ans après l'arrivée d'Abd al-Rahman Ier sur la péninsule, qui, fuyant Damas et la vengeance meurtrière des Abbassides parviendra à arracher ce bout de terre aux confins du monde musulman. Selon Ibn Idhari, Abd Al-Rahman entreprend la destruction de la partie chrétienne afin de faire du bâtiment uniquement une mosquée mais permet en contrepartie aux chrétiens de construire de nouveau des églises. Le bâtiment est entièrement transformé en mosquée un an plus tard. Les ruines des églises et du temple furent réutilisées comme matériau de construction8, ainsi que certains aspects architecturaux