[page precedente]  [retour menu]   [actualiser]   [rechercher]   [repertoires]   

0537-12-25-sainte-sophie

0537-12-25-sainte-sophie
(taille reelle)
achevement de l'église Sainte-Sophie à Constantinople. (la plus grande du monde) ()

Sainte-Sophie (du grec Hagía Sophía, qui signifie « sainte Sagesse », « Sagesse Divine ») est une ancienne église chrétienne de Constantinople du 5e siècle, devenue une mosquée au xve siècle sous l'impulsion du sultan Mehmet II. Elle est édifiée sur la péninsule historique d'Istanbul.

La première basilique consacrée à la « Sagesse Divine » (Hagía Sophía) a été voulue par l'empereur Constantin en 330, après sa conversion au christianisme. Elle fut probablement érigée sur les ruines d'un ancien temple d'Apollon, sur une colline surplombant la mer de Marmara1. C'est l'empereur Constance II qui consacra ce premier édifice, le 15 février 3602. C'était alors la plus grande église de la ville, elle était communément appelée (« la Grande Église »). On suppose qu'il s'agissait d'un bâtiment en pierre au toit de bois.

Le 23 février 532, à peine quelques jours après la destruction de la seconde basilique par le feu, l'empereur Justinien prit la décision de la reconstruire, cette fois beaucoup plus grande et majestueuse que les deux précédentes, dédiée à la Sagesse Divine. Un espace carré central de 100 pieds byzantins (30 mètres de longueur) est couvert par un dôme de 55 mètres de hauteur et prolongé vers l'est et l'ouest de deux demi-dômes de 50 pieds byzantins. Le tout est inscrit dans un espace rectangulaire de 77 mètres de longueur sur 71 mètres de largeur.

Depuis 1934, elle n'est plus un lieu de culte mais un musée. Son esplanade est à la mesure de la gloire de Byzance. Souvent surnommée la Grande Église, la basilique est dédiée au Christ, « Sagesse de Dieu », selon la tradition théologique chrétienne. La dédicace du sanctuaire est célébrée le 25 décembre.