[page precedente]  [retour menu]   [actualiser]   [rechercher]   [repertoires]   

(liste)
◀◀         (68 sur 689)         ►►
BLAKE (William), cercle des amants - KATCHATURIAN (Aram), mascarade
BLAKE (William), cercle des amants - KATCHATURIAN (Aram), mascarade

L'ivresse du monde est mortelle, Et nous sommes pris dans son tourbillon Alexandre POUCHKINE - Eugène Onéguine ()

William BLAKE - le tourbillon des amants (Dante, la divine comédie)
Malgré sa piété et son inspiration évangélique, William Blake fut longtemps cru fou par ses contemporains. Ce n'est que récemment que ses visions sont devenues les sources légitimes de son inspiration et de sa gloire. Il aurait eu depuis son plus jeune âge des visions. Aux environs de neuf ans, il aurait vu à Londres un arbre empli d'anges aux ailes resplendissantes comme des étoiles. Il était persuadé qu'il recevait un enseignement et des encouragements par des archanges afin de créer ses œuvres qui étaient d'ailleurs à ses dires appréciées et lues par eux.

illustr musicale: Aram KATCHATURIAN - mascarade pour orchestre - valse romantique 1941
la Valse romantique russe contemporaine est une de ses œuvres les plus célèbres. La piece illustre une tragédie musicale d'une femme tuée par son mari après de fausses accusations d'infidélité). Le compositeur éprouve de grandes difficultés à trouver le thème de la célèbre valse un thème [qu'il pourrait] considérer comme beau et nouveau, inspiré par les paroles de l'héroïne Nina : Que c'est beau cette nouvelle valse... quelque chose entre la tristesse et la joie a saisi mon cœur.