[page precedente]  [retour menu]   [actualiser]   [rechercher]   [repertoires]   

(liste)
◀◀         (118 sur 620)         ►►
CARAVAGE, jeune joueur de luth - DOWLAND (John), gaillarde pour luth
CARAVAGE, jeune joueur de luth - DOWLAND (John), gaillarde pour luth

Il vibre et il résonne il chante. Quand la vie est cruelle il pleure éperdument Quand l’amour est son maître il sonne tendrement Alain HANNECART - le luth ()

Le CARAVAGE - jeune joueur de luth 1596
Typique de la première période de Caravage — qui s'est installé à Rome et qui commence à y rencontrer le succès auprès de commanditaires privés — le tableau représente un jeune musicien jouant du luth, tandis que devant lui un ensemble d'objets forme une nature morte. Le tableau a été peint entre 1595 et 1596 et conservé au musée de l'Ermitage de Saint-Pétersbourg. Il existe deux autres versions de ce tableaux, l'une dans la collection Wildenstein et l'autre à la Badminton House de Gloucestershire, dont l'attribution est toutefois contestée.

Illustration musicale: John DOWLAND - gaillarde pour luth
Les œuvres instrumentales de Dowland ont une importance particulière. Ses compositions pour ensemble de violes de gambe avec accompagnement de luth marquent dans l'histoire de la musique européenne un premier point culminant dans le développement d'une musique instrumentale indépendante de la voix.
La musique de Dowland exprime souvent la mélancolie. Cette humeur mélancolique est mise en relief par une harmonisation riche en couleurs et en dissonances.